Les 3 grands défis de l’aéronautique

29 Sep 2022

Défis techniques, trajectoires de décarbonation, évolution des usages, renouveau de la conquête spatiale, bouleversements géopolitiques, interdépendances entre civil et militaire, enjeux d’image, difficultés de recrutements… : les problématiques sont nombreuses pour les entreprises, petites et grandes, et les acteurs de la filière aéronautique et spatiale dans toute leur diversité. Nous allons aborder ici les 3 plus grands défis de l’aéronautique pour les années à venir.

Visuel aéronautique cockpit - Les défis de l'aéronautique

1. Maintenir le cap

Le secteur aéronautique est soutenu par une croissance constante du trafic aérien. Depuis 1994, il enregistre une croissance de près de 6 % par an selon le rapport de la Pipame. Ces dernières années, cette croissance a été fortement encouragée par le développement des pays émergents et des compagnies low cost. Aujourd’hui, elle l’est également par l’essor du marché des vols régionaux venus moyens courriers d’Asie et d’Afrique. En réponse, les carnets de commandes s’emballent.

Et pour répondre à cette forte croissance, le premier challenge des constructeurs à court terme est de monter en cadence afin d’accroître leurs capacités de production annuelle.

En 2019, l’objectif était de diviser par deux le temps de production. Soit passer des 8 ans traditionnels à une durée de 4 ans, pour sortir un avion d’usine. Le fer de lance de cette industrialisation va de pair avec une digitalisation plus accentuée des usines, de celle qu’a pu connaître l’industrie automobile : robotisation, optimisation des ressources et des flux, capteurs, maintenance prédictive…

Aujourd’hui, le secteur fait face à de lourdes difficultés de recrutement et d’approvisionnement concernant certains matériaux, ce qui met à mal ces ambitions de production.

 2. Faire décoller l’hybride

Face aux pressions environnementales, le second challenge à moyen terme de l’aéronautique est écologique. L’avion serait à l’origine de 2 % des émissions mondiales de gaz carbonique, selon différentes études. Sa responsabilité pourrait s’élever à 16 % d’ici à 2050.

Pour réduire son empreinte carbone, les initiatives pour des avions plus verts, à savoir électriques sont déjà en piste. L’avion hybride associe déjà réacteurs classiques et batteries. Il est en phase de décollage sur des modèles de petites tailles. Soutenu par Boeing, le ZA-10 (vidéo de présentation), un petit avion de 6 à 12 places, entrera en service à horizon 2023 sur de courts trajets. Safran estime la mise en service d’autres avions hybrides de 10 à 19 sièges à horizon 2025.

Faute de batteries et de puissance, les gros appareils commerciaux 100 % électriques ne sont pas encore réalisables à ce stade. En effet, encore aujourd’hui des batteries 30 fois plus denses que celles utilisées ne pourraient faire voler l’A320 qu’avec la moitié de sa charge et sur des distances cinq fois réduites. Avant le tout électrique, la transition écologique du secteur aéronautique se joue donc d’abord sur le terrain de la motorisation hybride.

La décarbonation et l’électrification de l’aéronautique sont une nécessité. Selon Safran, d’ici à la fin de la décennie, des moteurs électriques pourront équiper des taxis volants autonomes (VTOL), puis des avions régionaux de 40 sièges.

Visuel Aéronautique Instruments - Les défis de l'aéronautique

3. Objectif : pilotage automatique

L’innovation a toujours été au cœur de l’aéronautique. A plus long terme, le troisième grand défi de l’aéronautique repose sur l’automatisation du pilotage. Pour rappel, 30% des salaires de pilotes selon les chiffres d’Air France, culminent à 200.000 euros brut (chiffres de juin 2019).

D’ici 2030, l’équipage de bord (aujourd’hui composée d’au moins deux pilotes), pourrait se réduire progressivement à grand renfort d’intelligence artificielle dans une perspective de maîtrise des coûts.

Sur les tarmacs de Toulouse, le constructeur Airbus teste déjà un programme de roulage, décollage et atterrissage autonome. En 2023, le projet Single Pilot Operation devrait être présenté aux futurs clients pour les vols longs courriers. De concert, les équipementiers de Thalès s’attellent à la tâche.

Les économies à réaliser sont d’échelle. Le vol d’un seul pilote ferait l’économie de près de 15 milliards de dollars d’après la banque UBS. Les économies monteraient à 35 milliards pour un avion totalement autonome.

Toutefois, les réticences restent tenaces et les défis seront aussi sociaux, culturels que techniques. Selon un sondage UBS, 63 % des personnes interrogées refuseraient de monter à bord d’un avion autonome.

À noter dans votre agenda : “Innovation durabilité, un défi international”, c’est le thème du 2e Sommet aéronautique et spatial de Bordeaux Métropole qui se tiendra le mardi 11 octobre au Palais de la Bourse.

Plus d’infos sur le site officiel de l’événement.

Les défis de l'aéronautique

Sources et informations complémentaires : article lesechos.fr , article latribune.fr, article air-journal.fr, autre article latribune.fr, article ouest-france.fr.


Agora Technique, acteur reconnu de l’industrie spécialisé dans la fourniture de composants mécaniques.
Découvrez l’ensemble de nos produits ici.
Pour plus de contenus et actualités, suivez-nous sur Linkedin.

Visuel Aéronautique hybride ZA-10 - Les défis de l'aéronautique
Visuel Coordonnées Agora Technique 2022

Les actualités AGORA Technique

Nous recrutons 3 technico-commerciaux itinérants (H/F)

Nous recrutons 3 technico-commerciaux itinérants (H/F)

Qui sommes-nous ?Agora Technique est une société française, basée à Alfortville (94). Experte dans la vente de composants mécaniques depuis plus de 25 ans, nous commercialisons en exclusivité des marques européennes, principalement allemandes, reconnues sur leurs...

lire plus
Découvrez le nouveau catalogue Zimm 2.0

Découvrez le nouveau catalogue Zimm 2.0

Zimm nous propose une nouvelle version de son catalogue de produits. Un document complet, clair et précis de 182 pages dans lequel vous découvrirez plus de 850 composants et accessoires rendant possible plus de 7000 combinaisons. Ce nouveau catalogue inclut également...

lire plus
Lock, une collaboration pérenne

Lock, une collaboration pérenne

La semaine passée, Jürgen est spécialement venu d’Allemagne pour nous rencontrer. Nous avons pu aborder de nombreux sujets, comme leurs nouvelles solutions dédiées au levage de plateformes. Ce fut également l’occasion de renforcer nos liens et de nous projeter dans le...

lire plus
Nouvelle gamme de couronnes en plastique (POM) Franke

Nouvelle gamme de couronnes en plastique (POM) Franke

Super léger, Hyper résistant, 30% moins cher que l'acier, 20% plus léger que l'aluminium.La nouvelle couronne en plastique LVK et ses variantes de chez Franke sont extrêmement résistantes à la corrosion et constituent une excellente alternative aux produits en acier...

lire plus
Les 5 tendances logistiques de demain

Les 5 tendances logistiques de demain

Le secteur de la logistique a connu quelques années difficiles. La mondialisation croissante et les flux mondiaux de marchandises qui y sont associés, ont entraîné une hausse de la demande de services logistiques. Les pénuries de production, les retards de livraison...

lire plus
Certification ISO 9001

Certification ISO 9001

 « Depuis 1998, nous sommes certifiés par la norme ISO 9001 délivrée par le Bureau Veritas dans une démarche d’amélioration continue. Cette certification est une preuve de notre engagement quotidien pour être au plus près des attentes de nos clients, nos prospects,...

lire plus